Accueil > Vers les nouveaux mondes du Commandant Charcot
lifestyle_longues-vues-SWAROVSKI_CDT-Charcot-4©StudioPONANT_Olivier-Blaud-1_carre

Vers les nouveaux mondes du Commandant Charcot

Premiers regards croisés

Le 6 septembre 2021, Le Commandant Charcot devenait le premier navire français à atteindre le pôle Nord géographique. Un mois plus tard, il quittait le port du Havre pour des derniers essais avant de mettre le cap sur la banquise de l’Antarctique. À son bord, de très fidèles passagers et une partie des équipes PONANT. L’occasion, après ces deux baptêmes, de recueillir le ressenti des heureux élus.

L’esprit PONANT

Si l’arrivée du Commandant Charcot vient bousculer le champ des possibles en matière de croisière d’expédition polaire, il y a tout de même certaines choses qui ne changent pas. L’esprit qui anime depuis plus de trente ans la seule compagnie de croisière à battre pavillon français se devait de rester intact à bord de son nouveau navire d’exploration. Cet esprit, c’est celui d’une flotte à taille humaine qui allie raffinement et intimité. À bord du Commandant Charcot, comme des 12 autres navires de la flotte PONANT, les passagers apprécient ce goût de la croisière « à la française » : service haut de gamme digne « de la grande hôtellerie à la française », « personnel souriant, disponible et agréable », tout comme « les commandants, toujours abordables et leur passerelle toujours ouverte ».

L’immensité en toute intimité

Cet esprit PONANT, chaleureux et délicat, se retrouve ainsi le long des 150 mètres et des 9 ponts du Commandant Charcot, dans chacune de ses 123 suites et cabines, ainsi que dans l’ensemble de ses espaces communs. Aller plus loin dans l’exploration des régions polaires tout en élevant à bord les standards de l’hôtellerie de luxe, c’est ce qui a  inspiré les designers de ce navire hors du commun. À la manœuvre, trois pointures françaises de l’architecture navale : Thibaut Tincelin, Jean-Michel Wilmotte et Jean-Philippe Nuel. Avec ses intérieurs au luxe sobre et discret, Le Commandant Charcot tient à préserver l’intimité de ses passagers. Il fait également la part belle à l’immensité grandiose des paysages polaires qui les entourent, et les premiers retours sont unanimes : « les cabines sont plus spacieuses », « on a l’impression d’être seuls, on apprécie cette sensation de liberté », « il y a encore plus d’intimité que sur les autres navires ». Et « au pont 5, sur le pont promenade, on peut faire tout le tour du navire, s’enthousiasme Alison, guide-naturaliste et médiatrice scientifique. Tous les jours, je vais  marcher 45 minutes ! » Des lignes épurées et des matériaux élégants que viennent sublimer les quelque 300 œuvres et objets d’art disséminés dans le navire, dont une fascinante installation numérique signée Miguel Chevalier, au cœur de l’espace réception.

La science des rêves

Doux et paisible pour ses hôtes, Le Commandant Charcot s’avère par ailleurs un robuste et puissant concentré de sciences et d’ingénierie au service du rêve : l’expérience enivrante de l’exploration polaire. Cette émouvante sensation de pouvoir atteindre le bout du monde libère les imaginaires et les passions : on se voit déjà « se rendre dans des contrées quasi inexplorées et aller à la rencontre de communautés inuites ». « C’est le voyage ultime ! », s’enthousiasment les voyageurs fidèles de la compagnie. Mais le rêve, c’est aussi celui des équipes de scientifiques montées à bord « absolument ravies et étonnées d’avoir autant d’espace dédié à la science », confie Hugues Decamus, chef mécanicien sur Le Commandant Charcot. Pas moins de deux laboratoires et quatre cabines sont ainsi réservés aux chercheurs. Au programme, notamment, des études sur la paléoclimatologie, les mammifères marins, les cycles de sommeil en zone polaire, les signaux électromagnétiques ou l’ADNe, l’« ADN environnemental ».

Les Essais glace du Commandant Charcot

Le pôle Nord géographique : premier défi relevé

Le Commandant Charcot, c’est l’aboutissement de six années de réflexion et de travail avec, au départ, ce rêve d’embarquer passagers et scientifiques pour rejoindre les contrées polaires les plus éloignées, et ce, en toute sécurité et dans le respect de l’environnement. En atteignant le pôle Nord géographique pour la première fois le 6 septembre 2021, une première pour un navire français, quelques premiers et heureux élus ont ainsi touché au but. « Atteindre le 90° Nord a été incroyablement excitant, s’émeut Alastair Newton, Directeur du partenariat avec National Geographic. Plus qu’un simple point sur une carte, « on a l’impression de se rendre dans un lieu mystique et d’en percer le mystère ». Partir avec Le Commandant Charcot, « ce n’est pas qu’une aventure, renchérit Florence Kuyper, cheffe d’expédition, c’est de la pure exploration ! »… Et pour le Commandant Étienne Garcia, « c’est définitivement une très grande fierté. Aucune vanité ne peut se dégager de ce type de voyage, mais plutôt une immense sérénité et une grande émotion d’avoir pu le faire. »

Cap sur l’inconnu du grand continent blanc !

Après le franc succès de ces deux premiers tours de piste, Le Commandant Charcot a mis le cap sur ses premières croisières en Antarctique, au départ de Punta Arenas, au Chili. 

Au programme notamment :

  • Tenter d’atteindre l’île Pierre-Ier, cet incroyable bout de terre recouvert d’un épais manteau neigeux situé en mer de Bellingshausen. L’occasion également d’approcher l’île Charcot.
  • Naviguer entre les glaces de la mer de Weddell et tenter d’apercevoir les manchots empereurs et l’imposante barrière de glace  de Larsen.
  • Partir à la découverte du « dernier océan », la mer de Ross, véritable jardin d’Eden polaire et plus grande plateforme glaciaire de l’Antarctique

Crédits photos : © Studio PONANT ; © Julien Fabro ; © Gilles Trillard

Tourisme : Nouvelle-Calédonie, vue rapprochée sur le lagon turquoise avec l'île du pin en arrière plan

Au-delà de l’exploration

Embarquez pour une odyssée polaire à bord du Commandant Charcot

À découvrir

Les brochures Ponant

Vous souhaitez en savoir davantage sur nos destinations d’exception ?

mockup-escales