Accueil > Zoom sur la mer de Weddell

Zoom sur la mer de Weddell

icebergs

Une mer de glace, aux portes du pôle Sud

Au-delà de la péninsule Antarctique, naviguer à travers les étendues vierges et glacées de la  mer de Weddell est un privilège. Faune sauvage, panoramas époustouflants, grandes épopées polaires… l’homme n’est qu’un invité de passage dans cet environnement extrême. Le commandant David Marionneau, spécialiste de la navigation polaire, partage sa passion pour cette région fascinante de l’Antarctique.  

En quoi la mer de Weddell est-elle différente de la péninsule Antarctique ?

L’arrivée dans la mer de Weddell offre des panoramas à couper le souffle. On passe d’un paysage de hautes et étroites montagnes en péninsule, à un horizon qui s’étend presque à l’infini vers le sud. La côte ouest de la péninsule Antarctique bénéficie d’un climat plus doux car elle est plus abritée que la mer de Weddell, soumise au vent froid du pôle Sud. Couverte de glace la majeure partie de l’année, la navigation y est plus délicate et dépend étroitement des conditions météorologiques et de glace. 

Plaques de banquises morcelées dérivantes

Quelle faune sauvage peut-on avoir la chance d’observer lors d’une croisière d’expédition en mer de Weddell ?

La mer de Weddell abrite une faune abondante. On peut trouver de gigantesques colonies de manchots Adélie sur l’île Paulet, près de l’entrée du détroit de l’Antarctique, ou plus au sud, sur l’ancien volcan de l’île Devil. La navigation entre les plaques de banquise permet d’apercevoir des phoques de Weddell et des phoques crabiers qui se reposent sur la glace. L’une des expériences les plus fantastiques se produit lorsque l’on peut observer les orques ou les léopards de mer en train de chasser.

Quel est votre plus beau souvenir ?

Il y a quelques années, alors qu’à la fin d’une calme journée de navigation en mer de Weddell, le navire s’était arrêté afin que nos passagers puissent profiter du silence si particulier de l’Antarctique et des paysages incroyables des plaques de banquises qui dérivent doucement, j’ai dit à notre chef d’expédition : “Je crois avoir vu quelque chose bouger dans l’eau à bâbord…” Une baleine bleue est apparue de nulle part ! Nous avons tous été époustouflés en observant ce magnifique cétacé. 

En quoi la mer de Weddell est-elle une région particulièrement intéressante pour les scientifiques ?

Le gyre de Weddell (le plus grand courant cyclonique au sud du courant circumpolaire) est un élément majeur de la régulation de notre climat. Les effets combinés du courant, de la salinité, de la couverture de glace étendue et du vent fournissent l’un des plus importants effets de refroidissement et d’oxygénation océaniques.

La mer de Weddell est également une zone bordée par de monumentales plateformes de glace comme celle de Larsen, d’où se détachent de gigantesques icebergs tabulaires. Leurs mouvements sont étudiés pour essayer de mieux comprendre l’impact du changement climatique.

L’explorateur suédois Otto Nordenskjöld

  • Il fut le premier explorateur à hiverner sur l’île de Snow Hill en 1902.
  • Il y a passé deux ans car le navire Antarctic censé le secourir a été pris par les glaces.
  • Il a découvert des fossiles de manchots géants aujourd’hui disparus.
  • Sa hutte est toujours intacte.

Crédits photos : © iStock ; ©StudioPONANT/Olivier Blaud ; ©StudioPONANT/Sylvain Adenot

Navire d'exploration polaire se reflétant sur l'eau

Explorez les régions polaires avec PONANT

Embarquez pour une croisière d’expédition aux confins de l’Arctique et de l’Antarctique

À découvrir

Les brochures Ponant

Vous souhaitez en savoir davantage sur nos destinations d’exception ?

mockup-escales