Sélection de destinations tendance pour 2019 | Magazine PONANT

Et si vous commenciez à lister vos bonnes résolutions « voyage » ?

De quoi sera faite cette nouvelle année ? D’ailleurs évidemment, et de découvertes surprenantes que seuls les « voyageurs » peuvent provoquer. Mais avant de partir, il faut choisir. Petit florilège de routes à prendre et des meilleures destinations vacances pour 2019…

Micronésie

Sur une zone maritime de 10 millions de km², 2000 petites îles occupent tout juste 3200 km² de terres émergées faisant des États fédérés de Micronésie l’un des territoires aquatiques les plus vastes du monde, recouvrant presque un quart habité de l’océan Pacifique. Avant de partir, il faudra froncer les yeux sur la carte pour distinguer cet ensemble de petites îles d’atolls entre le Japon, Hawaï et la Papouasie. On ne parle plus là de dépaysement mais bien d’un univers complètement différent où peu de choses de notre quotidien ne trouvent écho. Sur certaines îles extérieures, on observe davantage de raies mantas que d’autochtones. Yap, Chuuk, Pohnpei et Kosrae sont les quatre grandes nations qui se partagent cet Atlantide paradisiaque d’ouest en est… Pohnpei qui abrite d’ailleurs une cité engloutie, vieille de huit siècles.

Palau-Micronesia

Palau, Micronésie

Îles sub-antarctiques

Si vous êtes aux « antipodes”, c’est que vous n’êtes pas uniquement « loin » … Vous êtes aussi sur l’une des îles appartenant à l’archipel du même nom ! Classées au patrimoine mondial de l’Unesco, les Antipodes – au même titre que les îles Snares, Bounty, Auckland, Campbell – font partie des îles sub-antarctiques lovées entre la Nouvelle-Zélande et l’Antarctique. Un ensemble austral inhabité depuis 1995, depuis que la station météo des îles Campbell n’y officie plus de façon permanente. Ici donc, sous les vents âpres de l’hémisphère sud, l’humanité marque une pause, laissant place à une faune et une flore parfaitement adaptées aux rudes conditions climatiques. Lions de mer, albatros et manchots gouvernent ces terres avec tranquillité, veillant sur une exceptionnelle biodiversité maritime et céleste.

sandy bay ile macquarie

Colonie de manchots à Sandy Bay, île Macquarie

Costa Rica

En route pour le pays des gens heureux. Le Costa Rica a en effet été désigné champion du monde du bonheur durable par l’Happy Planet Index. De quoi éclipser tous les autres prétendants au trône du bonheur et du respect écologique. Surprenant havre de douceur et de richesse environnementale, le Costa Rica semble être un laboratoire de ce que devrait être la société de demain : une communauté dont les principales préoccupations sont l’environnement, le respect de tout ce qui vit et le bien-être de tout un chacun. De ses sommets volcaniques à ses plages secrètes et somptueuses, de ses forêts luxuriantes à ses baies somptueuses, le pays baigne dans une conscience et une bienveillance quasiment tangible et ses habitants – surnommés les Ticos – ont compris et appliquent la notion de « vivre ensemble » au quotidien.

Volcan Arenal Costa Rica

Volcan Arenal, Costa Rica

Sri Lanka

Il est un pays phénix qui se relève de ses cendres laissant derrière lui les heures sombres de la guerre et du tsunami. Le Sri Lanka renoue avec la beauté et il est du devoir du voyageur d’entendre l’appel. Le Sri Lanka accueille le monde en son sein depuis des siècles, comptoir des marchands et des explorateurs. C’est avec cette tradition d’ouverture et de curiosité que ses habitants veulent renouer, eux qui ont tant à offrir. Le voyageur enivré par les parfums d’épices pourrait croire à une hallucination en croisant des éléphants le long des chemins. En les suivant, il traversera les rizières et les plantations de thé d’un vert émeraude jusqu’aux cités anciennes englouties dans la jungle. Les singes y veillent sur les temples et les statues de bouddha, et la torpeur moite de ces journées tropicales finiront d’immerger le voyageur dans cette exotique.

Train plantations de thé Sri Lanka

Train à travers les plantations de thé, Sri Lanka

Îles Fidji

Si l’envie est à l’évasion, la vraie, celle qui embarque aux antipodes, c’est aux îles Fidji qu’il faut aller. Cachées derrière cette identité plurielle, 333 îles composent cet archipel parmi les plus sauvages et métissées. Petites îles coralliennes ou massifs volcaniques, de ses eaux turquoise émergent des terres riches de tradition et de variété. Les plages de cartes postales s’y disputent l’espace aux forêts luxuriantes et aux mangroves profondes. Sur les îles principales dont Viti Levu se dressent de somptueuses montagnes pleurant rivières et cascades sur des vallées encaissées et des villages reculés. De plantations de canne à sucre en temples indiens, des origines essentiellement mélanésiennes de ses habitants aux ethnies indiennes qui s’y sont greffées, c’est toute l’histoire du Pacifique Sud et la présence anglaise qui irrigue cette destination de contraste.

Fidji-Middle Tavoro Waterfalls

Chutes de Tavoro sur l’île de Taveuni, Fidji

La Jordanie

Et si on découvrait autrement la Jordanie, ce pays chargé d’histoire ? À pied par exemple ! Inauguré en 2017, le Jordan Trail est un sentier de randonnée long de 650 km qu’un marcheur averti est capable de faire en 42 jours… Mais rien n’empêche de prendre son temps ! Il ne se pratique d’ailleurs que très peu dans son intégralité mais par tronçons pour lesquels il faut compter environ 5 jours de trek. D’Umm Qais au nord à Aqaba au sud, il reprend le tracé d’anciennes routes marchandes, offrant aux voyageurs toute la diversité d’un pays sublime. Ses déserts, ses vallées, ses sites historiques évidemment (Pétra ou le Wadi Rum) déroulent leur majesté sous les yeux de marcheurs médusés qui en rêveront le soir dans un des nombreux campements de Bédouins. En chemin, le randonneur circule le long de la mer Morte pour finir sur les rives de la mer Rouge.

Site archéologique de Petra, Jordanie

Site archéologique de Petra, Jordanie

Sao Tomé-et-Principe

Qui a déjà entendu parler de ce pays indépendant depuis 1975 ? Deux îles africaines du golfe de Guinée, deux confettis anciennement portugais dont les paysages n’ont rien à envier aux Seychelles. Les plages y sont tout aussi blanches, la mer d’un turquoise incroyable et à la faune tropicale se greffent des influences volcaniques qui font de ces deux confettis, un paradis méconnu de l’Atlantique. La république démocratique de Sao Tomé-et-Principe est une ancienne terre de cacao, récemment réhabilitée par « l’homme de la lune », comme on l’appelle là-bas. Un milliardaire sud-africain, Mark Shuttleworth, deuxième touriste à avoir fait un voyage dans l’espace. Tombé amoureux de ces îles à l’abandon, il y développe depuis quelques années un tourisme alternatif et éthique, respectueux des traditions et de l’environnement.

sao tomé-et-Principe

Baie paradisiaque, République démocratique de Sao Tomé-et-Principe

Où que portent vos choix, la surprise sera au rendez-vous puisque notre planète n’en finira jamais de livrer ses secrets. En route pour une nouvelle année de voyages…

icon-instagramSuivez-nous sur Instagram

Pin It on Pinterest