Quand partir en Amérique centrale : les meilleures périodes | Magazine PONANT

À chaque saison, ses envies !

Si les vestiges de la civilisation maya et les traces du colonialisme espagnol couvrent pratiquement tout le territoire de l’Amérique centrale, cette région offre des intérêts bien différents d’un pays à l’autre. Plages de rêve, forêts tropicales, volcans et palais précolombiens… La destination garantit à chacun l’émerveillement. Du Guatemala au Panama, en passant par le Nicaragua et le Costa Rica : Escales vous dit quand partir en Amérique centrale.

L’Amérique centrale côté Pacifique

Grâce à la cordillère américaine qui la protège du climat des Caraïbes, la côte Pacifique profite d’une végétation luxuriante et de magnifiques plages préservées. Les traces du colonialisme, et les sites classés au patrimoine de l’Unesco, y abondent également. Comment rester insensible à la beauté de l’architecture d’Antigua, nichée à 1 500 mètres d’altitude et dominée par les volcans du Guatemala ?

La Antigua, Guatemala

La saison sèche s’étale à peu près de novembre à avril et vous permettra de profiter au maximum des charmes de la région. Vous pourrez faire les ascensions dans des conditions optimales, tout en appréciant les plages. Vous profiterez également de la richesse de la faune et de la flore tropicales. Les baleines à bosse migrent le long des côtes du Guatemala et les conditions météorologies sont parfaites pour la plongée. Et pour apprécier pleinement la culture locale, vous pourrez rencontrer l’un des peuples amérindiens de la région, comme par exemple les Emberá semi-nomades.

Néanmoins, la saison des pluies peut également satisfaire les amoureux de la nature et du surf, puisqu’elle n’empêche pas l’observation des animaux et offre des vagues impressionnantes. Les côtes du Costa Rica et son parc national Manuel Antonio en font une destination phare.Dans ce registre, son voisin le Panama mérite également le déplacement, puisqu’il offre les mêmes charmes tout en étant beaucoup moins fréquenté. Ce sera d’ailleurs l’occasion d’emprunter le fameux canal de Panama.

Le canal de Panama

L’Amérique centrale côté Caraïbes

Cette partie de la région fait la part belle à la civilisation maya. La péninsule du Yucatán se trouve aujourd’hui au Mexique mais à l’époque précolombienne, cette zone couvrait le Belize, le Guatemala, le Honduras et le Salvador. Le Yucatán abrite les plus beaux sites mayas, dont beaucoup sont inscrits au patrimoine de l’Unesco. Laissez-vous charmer par les temples et palais des cités de Palenque ou d’Uxmal.

La cité d’Uxmal, Yucatán

Là encore, la saison sèche est idéale pour tirer le meilleur parti des excursions. Le mois de février est particulièrement propice sur l’ensemble du territoire, avec ses ciels dégagés et ses manifestations culturelles. Construite sur un site maya, la cité coloniale de Mérida est actuellement la capitale de la région. Ses palais et cathédrales donnent de beaux exemples de cette architecture, mais c’est aussi le lieu où rencontrer une culture plus récente. La petite ville portuaire de Campeche offre quant à elle un cadre plus aventureux, avec ses fortifications conçues jadis pour repousser les pirates et ses ruelles aux maisons multicolores. D’autres sites mayas vous attendent encore plus à l’est, comme celui de Copán, de Quiriguá ou les pyramides de Tikal. De novembre à avril, vous profiterez au maximum des plages paradisiaques et de sites de plongée sous-marine emblématiques, tels que le Blue Hole, au large du Belize.

Le Great Blue Hole, Belize

La saison des pluies offre aussi l’occasion d’observer les tortues luths ou les baleines à bosse qui mettent bas dans les Caraïbes. C’est par ailleurs une période moins fréquentée et plus calme, mais vous devrez renoncer à la visite de plusieurs sites mayas.

Les îles des Caraïbes

douceur de vivre et les couleurs des grandes et petites Antilles. Si Cuba reste la destination la plus fréquentée de la région (et ce, toute l’année), les dizaines d’îles qui les composent révèlent des atmosphères bien distinctes. Les baignades d’exception seront évidemment à l’honneur dans cette région d’Amérique centrale, avec les lagons transparents de Saint-Martin et des îles Vierges britanniques, ou les grottes et piscines naturelles de Virgin Gorda. La République dominicaine n’est pas en reste sur ce plan et promet par ailleurs de quoi ramener des souvenirs inoubliables : entre autres les baleines à bosse, la fête, les paysages variés et la joie de vivre des Dominicains. Les trois premiers mois de l’année sont parfaits pour apprécier la région, qui cumule météo de rêve et manifestations culturelles.

Saint-Martin, Antilles françaises

Les plages protégées du Nicaragua, les baleines au large du Salvador, les cascades et forêts de pins du Honduras, les plantations de café et de cacao du Guatemala, la mangrove luxuriante du Costa Rica… L’énumération des charmes de l’Amérique centrale est sans fin… et un peu vaine. Il faut simplement s’y rendre.


Explorez l’Amérique centrale

PONANT vous emmène à la découverte des innombrables trésors de cette destination d’exception.

Voir les croisières

icon-instagramSuivez-nous sur Instagram

Pin It on Pinterest