Antigua Guatemala, escale incontournable d’Amérique Centrale | Magazine PONANT

À la découverte du trésor baroque d’Amérique centrale

Escale incontournable d’un voyage en Amérique centrale, Antigua Guatemala est témoin de l’époque espagnole – évidemment – mais aussi de la puissance naturelle dont elle fut victime. On débarque pour une journée au cœur de l’une des cités historiques les plus fascinantes d’Amérique centrale.

Avant de découvrir Antigua…

Antigua Guatemala fut entièrement fondée par les Espagnols en 1543. Capitale du royaume du Guatemala, elle fut longtemps considérée comme l’une des trois plus belles cités des Indes espagnoles. Inscrite depuis 1979 au patrimoine mondial de l’Unesco, cette perle des Caraïbes au style baroque et Renaissance, vit sa superbe presque entièrement ensevelie sous les séismes dont deux d’une rare violence en 1773. Posée depuis sa naissance entre les volcans de Agua, de Fuego et Acatenango, les ruines de la cité d’antan constituent aujourd’hui un héritage qui contraste avec de somptueux bâtiments d’époque toujours debout… Un legs à admirer absolument.

La Plaza Mayor : là où tout commence et s’achève…

Malgré les différents tremblements de terre, les principaux édifices de la ville furent systématiquement reconstruits et s’admirent aujourd’hui « dans leur jus ». Un itinéraire qui débute en franchissant la vieille arche de Santa Catalina, porte d’entrée sur la vieille ville. De là, on se laisse porter jusqu’au point névralgique de la ville, la Plaza Mayor (ou place d’Armes), le temps d’une promenade dans des rues colorées par des demeures coloniales fleuries. Depuis la Plaza Mayor bordée d’élégantes arcades, c’est toute la ville qui s’offre au voyageur. D’abord parce que la fontaine de son Parque Central est le symbole de la ville : debout au milieu de cette esplanade, c’est toute l’histoire d’une cité sous influence européenne qui s’offre au voyageur. C’est autour d’elle que se déploient les principaux sites et monuments d’Antigua. Ensuite, parce que la Plaza Mayor témoigne d’une ville organisée selon des règles d’urbanisation voulues par Juan Bautista Antonelli. Un lieu de convergence centrale autour duquel gravite un réseau en damier de rues pavées. Bref… vous ne vous perdrez jamais dans Antigua, sorte de grille de mots croisés dont tous les chemins mènent à la Plaza Mayor.

Itinéraire d’un voyageur gâté

Depuis la place, on contemple l’un des principaux témoins à la fois de cette influence et de la lutte des édifices contre l’activité sismique de la région, le palais des Capitaines Généraux, datant de 1543. Bien que maintes fois reconstruit, sa façade est néanmoins d’origine. Pour admirer un monument intact et entièrement d’origine, les voyageurs devront se tourner vers l’hôtel de ville au nord de la place. Lui a toujours résisté et arbore aujourd’hui fièrement ses arcades plusieurs fois centenaires, derrière lesquelles s’abritent les trésors de l’époque coloniale du musée de Santiago et le musée du Livre ancien.

Une cité bénie…

Il en va de même pour la cathédrale Saint-Joseph dont la construction – commencée en 1680 – dura onze années. Sa façade baroque sublime et intacte est toutefois le paravent d’un édifice en ruine. Mais le plus bel édifice religieux parmi les nombreux qu’abrite Antigua est sans aucun doute l’église de la Merced et sa façade d’un jaune qui a depuis toujours épousé le soleil. Par la gauche de l’église, la visite s’achève en apothéose via les ruines du monastère et sa cour centrale flanquée d’une fontaine en forme de nénuphar.

Prendre de la hauteur

Pour finir, pourquoi ne pas prendre un peu de hauteur et jeter un dernier coup d’œil à la ville depuis un point culminant. Il suffit pour cela de gravir les marches du monastère qui mènent à l’étage, ou pour les plus ambitieux de se rendre jusqu’au Cerro de la Cruz, au nord de la ville. Là-bas, le panorama sur l’ancienne capitale guatémaltèque n’a pas d’égal. On y imprime le dernier souvenir d’une escale colorée, lumineuse et chargée d’histoire.

À Antigua Guatemala, les sens sont en éveil plus qu’ailleurs. Une étape fascinante et inoubliable dans cette Amérique centrale foncièrement métissée.

 


PONANT vous y emmène

Embarquez pour une croisière en Amérique centrale à la découverte de cette ville du Guatemala classée au patrimoine mondial de l’Unesco.

Nos croisières

icon-instagramSuivez-nous sur Instagram

Pin It on Pinterest