Voyage d’aventure : rencontre privilégiée avec 10 animaux sauvages | Magazine PONANT
Partir à l’aventure, c’est partir à la découverte de l’ailleurs, mais aussi de l’autre. Et l’autre revêt parfois l’apparence d’un drôle d’animal, à plumes ou à fourrure ! Voici 10 animaux incroyables que vous pourriez bien rencontrer au détour d’une vague, d’un arbre ou d’une banquise…
Partir à l’aventure, c’est partir à la découverte de l’ailleurs, mais aussi de l’autre. Et l’autre revêt parfois l’apparence d’un drôle d’animal, à plumes ou à fourrure ! Voici 10 animaux incroyables que vous pourriez bien rencontrer au détour d’une vague, d’un arbre ou d’une banquise…
1.
Le manchot royal

En Géorgie du Sud, une île au large de l’Atlantique sud, les manchots royaux vivent en toute quiétude. Ils occupent de vastes territoires et les colonies peuvent atteindre 300 000 individus. L’observation des bébés manchots avec leur épaisse fourrure marron vous laissera bouche bée !

Pour une rencontre privilégiée : en Géorgie du Sud, dans la magnifique baie de Saint Andrews.

2.
Le dragon de Komodo

Retour à la Préhistoire avec cette incroyable espèce de varan. Non moins que le plus gros lézard du monde, le dragon de Komodo est le maître incontesté de son écosystème. Un animal fascinant, traité avec le plus grand respect par les autochtones qui le considèrent comme la réincarnation de leurs proches.

Pour une rencontre privilégiée : sur l’île de Komodo dont il porte le nom, en Indonésie.

3.
Le phoque léopard

Ce phoque à la fourrure tachetée sait se faire discret : il est sauvage et mieux vaut l’observer à bonne distance ! Celui qu’on surnomme « léopard de mer » surprend par sa vivacité et par la façon toute reptilienne qu’il a de se mouvoir. Très curieux de nature, il peut parfois jouer avec le zodiac et vous offrir un spectacle des plus étonnants.

Pour une rencontre privilégiée : en péninsule Antarctique, et dans les îles subantarctiques pour les jeunes phoques léopard.

4.
L’ours polaire

Le roi de l’Arctique ? En voilà un qui n’a pas volé sa réputation : chasseur tout terrain, l’ours polaire se fournit en nourriture aussi bien sur la banquise que sur terre. C’est un animal omnivore pourvu d’une habileté saisissante à laquelle on assiste médusé : pesant plus d’une demi-tonne, il est d’une redoutable précision.

Pour une rencontre privilégiée : sur l’île Akpatok, dans l’archipel arctique canadien, au Spitzberg (Norvège) ou sur la terre de Baffin (Nunavut, Canada).

5.
L’orque

Un dos noir, un ventre blanc et une tache blanche au-dessus de l’œil : sans doute êtes-vous en train d’assister au saut majestueux d’une orque. Mammifère marin gigantesque et pourtant incroyablement gracieux, l’orque est avant tout un animal social, doté d’une grande intelligence et qui vit la plupart du temps en famille. Le ballet des orques dans leur habitat naturel est un spectacle d’une rare beauté.

Pour une rencontre privilégiée : au large du Kamtchatka, en Russie, sur la péninsule de Kenai en Alaska ou en Colombie-Britannique.

6.
La raie Manta géante

Voilà un animal marin qui vous fera vous sentir tout petit, puisque l’envergure de la raie Manta peut atteindre… 8 mètres ! Mais pour l’observer, il faudra rester discret : la raie Manta est particulièrement véloce, il est possible de l’approcher aisément sur leur « station de nettoyage » où elle nous offre de majestueux ballets sous-marins.

Pour une rencontre privilégiée : au large de l’archipel indonésien des Raja Ampat, aux Maldives ou en Mer de Cortez.

7.
L’albatros

Ils parcourent des milliers de kilomètres sans se fatiguer, au gré des vents favorables… Les albatros sont décidément des oiseaux qui ont le don pour se mouvoir dans les airs. Depuis un zodiac, on observe avec bonheur ces oiseaux de mer gigantesques dont l’envergure peut atteindre 3,50 mètres.

Pour une rencontre privilégiée : au large de la Terre de Feu, entre l’Argentine et le Chili.

8.
Le grizzli

Il sait creuser à toute vitesse, grimper aux arbres, nager, courir à des vitesses impressionnantes : le grizzli est un mammifère fascinant qui a plus d’une corde à son arc. Mangeur opportuniste, il se nourrit aussi bien de baies que de saumons, sa nourriture de prédilection.

Pour une rencontre privilégiée : au Parc National de Katmai, en Alaska, ou au Kamtchatka, en Russie.

9.
La baleine à bosse

Avec ses quelques 15 mètres de longueur pour environ 30 tonnes, la baleine à bosse, ou rorqual à bosse, est sociable, et on la dit même très enjouée ! Curieuse, acrobatique, élégante, elle peut parfois venir respirer à quelques mètres des zodiac : un moment fort en émotions.

Pour une rencontre privilégiée : dans la baie de Wilhelmina en Antarctique, lorsqu’un groupe de baleines vient « danser » autour de votre embarcation.

10.
Le requin-baleine

Etonnant, le plus grand poisson du monde l’est à plus d’un titre. Sa robe tachetée le distingue des autres requins. Il peut atteindre une longueur de 15 mètres, mais quelques spécimens plus grands ont été observés. Et puis le requin-baleine est parfaitement inoffensif pour l’homme. Ce géant des mers se meut tranquillement dans les courants chauds, absorbant jusqu’à une tonne de krill par jour. On peut l’observer avec masque, palmes et tuba : un moment magique.

Pour une rencontre privilégiée : dans le golfe de Californie, au large du Mexique, aux Maldives, dans l’Océan Indien.

Sur terre, dans les mers ou les airs, la nature nous réserve bien des raisons de nous émerveiller, encore et encore. Une expédition au bout du monde est une fantastique opportunité d’observer des espèces animalières sauvages et fascinantes.

icon-instagramSuivez-nous sur Instagram

Pin It on Pinterest