Quand partir en croisière en Méditerranée

Et si septembre était le mois idéal pour profiter de vacances au soleil ?

Où partir au soleil en septembre ? Ne cherchez plus. La Méditerranée, réputée pour être accueillante en toute saison s’impose comme une évidence. Climat tempéré, douceurs iodées, escales magiques, événements authentiques et cuisine ensoleillée… On vous dit tout.

Septembre, un mois idéal pour hisser la voile !

Juillettistes ou aoutiens… Le débat n’a pas lieu d’être ici. S’il est bien une période idéale pour partir naviguer et découvrir la région méditerranéenne, c’est le mois de septembre. Que ce soit pour profiter d’un afflux moins important de touristes et donc d’un regain d’authenticité dans les régions visitées, ou pour pouvoir continuer à profiter du soleil sans se voir assommé par des chaleurs étouffantes, le mois de septembre permet de révéler de manière certaine les beautés du bassin méditerranéen.

Le choix d’une croisière en septembre permet de prolonger les vacances au soleil tout en limitant les inconvénients incombant aux mois de juillet et d’août. Mais la Méditerranée, c’est très vaste ! Il est alors légitime de se demander où débarquer et que voir en priorité.

La Méditerranée : où faire escale et que voir ?

Voyager dans le bassin méditerranéen, c’est souvent l’opportunité de découvrir des paysages paradisiaques et des cultures d’une grande richesse, celui-ci s’étendant sur trois continents. Une croisière en septembre en Méditerranée, permet de profiter de paysages éclectiques et surprenants. L’occasion de voguer vers des lieux inattendus, comme les calanques rouges du massif de l’Esterel à découvrir sur la Côte d’Azur, l’Abbaye de San Fruttuoso de Capodimonte située en Italie et accessible uniquement en bateau ou encore la Grotte de Calypso, à Malte. Mais la Méditerranée, promet aussi des escapades urbaines variées.

Que l’on veuille faire un tour sur Capri, « l’île de l’Amour » italienne, se perdre dans les canaux vénitiens de Burano et Murano, ou encore découvrir la beauté immaculée de Santorin ou Rhodes en Grèce, la Méditerranée regorge de trésors qu’il faut prendre le temps de découvrir. Et ces villes, véritables pôles culturels, fourmillent aussi d’événements et de fêtes traditionnelles à ne manquer sous aucun prétexte.


 

Des événements ensoleillés pour élargir son horizon !

Au mois de septembre, à l’ouest de la Méditerranée, il vous faut ainsi voir les Romarias de Porto. Pendant ces fêtes religieuses, à découvrir du 15 août au 30 septembre, de nombreuses processions d’habitants vêtus de costumes en papier défilent dans les rues.
Si l’on n’a pas peur de se salir les mains, on peut également assister, voire participer à la Tomatina dans la ville de Buñol près de Valence, le dernier mercredi séparant le mois d’août de celui de septembre. Cette fois, les habitants s’affrontent dans une lutte sans merci… à coups de tomates !
Autre lieu, autre événement, toujours en septembre. Direction le Grand Canal de Venise pour la Regata Storica, la seule course au monde de… gondoles ! Une régate historique en costumes d’époque.

Et pour faire le plein de culture, c’est à Chypre qu’il faut filer. En septembre et octobre, l’île n’en finit pas de dérouler sa riche programmation. Du cinéma avec le Festival international du film de Chypre, de l’opéra en plein air avec le Festival d’Aphrodite. Du théâtre et de la musique classique au Festival de Kypria. L’artisanat et la tradition chypriote au Festival d’Ayia Napa…

La cuisine du bassin méditerranéen pour [r]éveiller ses papilles !

Et parce que la gastronomie est au centre de la culture méditerranéenne. Il faudra succomber à tous les mets délicieux concoctés sur le pourtour de ce large bassin, en cette saison. Petite sélection en guise de mise en bouche : un poulpe « a feira » ou « en salpicon » à Màlaga, la dégustation de suppli romains et d’arancini siciliens en guise d’aperitivo en Italie, des Manti, raviolis désormais cultes en Turquie, le Chick Taouk libanais et pour finir sur une note sucrée, un galaktoboúreko grec. On ne compte plus les plats typiques que chaque escale saura vous faire découvrir. Côté boisson, on succombe évidemment au pastis marseillais, au spritz vénitien ou au tinto de verano espagnol. Allez, on s’installe en terrasse et on profite de la mer à perte de vue.

Et si septembre était le mois idéal pour se poser, se balader, se cultiver et déguster des mets exquis aux quatre coins du bassin méditerranéen ?


PONANT vous y emmène

Croisière à Venise, ou boucle corse, rivages ibériques ou joyaux croates : découvrez nos itinéraires en Méditerranée.

Laissez-vous bercer en Méditerranée

icon-instagramSuivez-nous sur Instagram

Pin It on Pinterest