Quand partir au Japon ? Nos conseils pour un voyage inoubliable | Magazine PONANT

Un archipel qui s’apprécie à toutes les saisons

Il suffit de prononcer son surnom – le « Pays du Soleil Levant » – pour comprendre la situation géographique si particulière du Japon. Avec son climat très contrasté, l’archipel vit au rythme de quatre saisons bien distinctes permettant d’apprécier le patrimoine culturel sous différentes coutures. Escales vous propose une petite revue saisonnière des plaisirs nippons !

Partir au Japon en hiver pour…

… Ses paysages enneigés et sa tranquillité


Au nord du Japon, l’hiver peut s’avérer long (de novembre à avril) et rigoureux à cause des vents venus de la Sibérie orientale. L’occasion de découvrir certaines régions sous un épais manteau neigeux. Mais la saison reste tout de même largement supportable sur le reste de l’archipel avec des températures comprises entre 0°C et 15°C. Au besoin, il suffit de plonger dans l’une des 27 000 sources thermales et naturelles du pays pour se réchauffer. Les onsen, alimentées par de l’eau provenant de l’activité volcanique, sont de véritables institutions dans tout le Japon. À noter que l’hiver est également une période touristique très calme : de quoi visiter les plus célèbres quartiers de Tokyo ou de Kyoto en toute tranquillité.

Partir au Japon au printemps pour…

… Sa douceur et ses jardins fleuris


Voici la période la plus recherchée des touristes, et pour cause : c’est la saison des sakura, les cerisiers qui bourgeonnent sur l’ensemble du territoire dès le début du mois d’avril ! Il faut véritablement attendre le début du mois de mai pour profiter de températures douces au nord, alors que de Tokyo à Osaka, en passant par Hiroshima, le curseur atteint déjà les 25°C en moyenne. À cette période, les locaux ont l’habitude de se retrouver en famille dans les parcs pour célébrer hanami, la contemplation des fleurs blanches et roses des cerisiers. Situé à une heure de la capitale, le célèbre jardin botanique de Kawachi Fuji est l’un des plus fréquentés.

Partir au Japon en été pour…

… Sa chaleur et ses festivals


Le mois de juin est probablement le plus difficile à supporter à cause des fortes pluies qui s’abattent sur les îles. Cette période est surnommée tsuyu qui signifie « pluie des prunes ». Le reste de l’été reste chaud et humide et de nombreux matsuri sont organisés. Ces festivals traditionnels sont nombreux : l’Awa-Odori est le grand festival de danse de Tokushima (île de Shikoku), le Nebuta Matsuri d’Aomori (nord du pays) ou le Gion Matsuri de Kyoto et son célèbre défilé de chars ! Enfin, on apprécie partir en été pour y déguster quelques mets inédits et rafraîchissants à base de glaces pilées, de pastèques et de nouilles froides.

Partir au Japon en automne pour…

… Son été indien et ses couleurs uniques


Après les sakura du printemps, place aux momiji de l’automne ! Très douces, les températures du mois d’octobre et de novembre permettent de contempler les feuilles d’érable rouge qui colorent les temples, jardins et autres espaces verts du pays. Cette période reste assez peu touristique et c’est un moment idéal pour découvrir les lieux authentiques de l’archipel comme l’île de Yakushima et ses forêts de cèdres millénaires ou encore l’île sacrée de Miyajima (dans la baie d’Hiroshima) qui abrite le célèbre sanctuaire d’Itsukushima.

Hiver, printemps, été , automne : le patrimoine culturel et naturel du Japon s’apprécie à toutes les saisons !


Embarquez avec PONANT

Découvrez le Japon en toute saison avec les croisières PONANT.

Découvrir

icon-instagramSuivez-nous sur Instagram

Pin It on Pinterest