Accueil > Escale sur l’île de Hvar

Escale sur l’île de Hvar

L’île de Hvar en Croatie

Douceur de vivre en Dalmatie

Reine parmi les reines des îles dalmates, entourée des îles de Brac, de Vis et de Korcula, l’île de Hvar s’étire langoureusement au large de Split. Venez vous perdre, le temps d’une escale intime et authentique, au cœur de cette merveille culturelle et naturelle de l’Adriatique, grisé par les parfums de pins et de lavande, de vignes et d’oliviers.

Stari Grad, le cœur antique de Hvar et de la Croatie

Vous voilà arrivé là où tout a commencé, il y a 2400 ans. Retirée au fond d’une baie profonde au nord-est de l’île, Stari Grad se dresse sur le site de l’antique Pharos, colonie grecque fondée en 384 av. J.-C. C’est la plus ancienne ville de l’île et peut-être même du pays – Stari Grad se traduit d’ailleurs littéralement par « vieille ville » en croate. Perdez-vous dans les ruelles de la belle et sereine Dalmate. À vélo, franchissez ses portes pour une échappée le long des douces pentes de la plaine de Stari Grad. Une plaine fertile parcellée de vignes et d’oliviers que quadrillent des chemins et des murets de pierres sèches. Un astucieux maillage agricole tel que les colons grecs l’avaient pensé 24 siècles plus tôt. D’une valeur culturelle universelle, ce paysage authentique de notre ancien monde est resté pratiquement intact. Aujourd’hui réserve naturelle, la plaine est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. L’occasion, sur ces terres antiques, de déguster dans une ferme biologique, quelques spécialités parfumées à l’huile d’olive, accompagnées de vins de la région.

L’île de Hvar en Croatie

Les trésors cachés de Velo Grablje et de Brusje

Sur la route qui, s’élevant à l’intérieur des terres, mène plus au sud, jusqu’à la trépidante ville de Hvar, prenez le temps de marquer le pas à Velo Grablje puis à Brusje. Deux charmants petits villages aux enfilades de maisons de pierres, le long d’étroites venelles. L’atmosphère se fait alors plus discrète, presque secrète. Quasi déserts, ces villages « ethno-écologiques » sont aujourd’hui rénovés dans le cadre d’un programme de développement du tourisme rural. Aux XIVe et XVe siècles, ils étaient en effet les véritables « lieux de vie » des agriculteurs et des bergers de l’île. On y produisait en quantité huile d’olive et de romarin, miel et lavande. Une lavande de Hvar qui continue d’être célébrée chaque année à Velo Grablje, au mois de juin, à l’occasion d’un festival. Et si la production a nettement diminué, de magnifiques champs de lavande s’étendent encore à la sortie du village de Brusje. De quoi profiter d’une balade aux parfums méditerranéens avec, au loin, la mer, l’île de Brac, le continent.

La klapa, le chœur de l’âme dalmate

À Hvar ou Stari Grad, il n’est pas rare d’entendre s’élever d’une place ou depuis la cour dissimulée d’un palais l’harmonieuse mélopée d’une klapa, ce chant a capella hérité des liturgies du littoral croate et totem de l’identité musicale de la Dalmatie. Une mélodieuse tradition qui voit jeunes et moins jeunes, hommes (essentiellement) et femmes (de plus en plus) se rassembler en demi-cercle serré et fusionner leurs voix pour louer l’amour, la vie sur l’île, la vie de tous les jours et des temps passés. À chaque ville, à chaque village ses chœurs et ses chants : au-delà du plaisir de la musique, il y a celui du partage et de la transmission de l’âme de toute une région. De quoi valoir au chant de klapa son inscription par l’UNESCO au patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Hvar, la bohème chic

Particulièrement connue et courue à la belle saison par les noceurs noctambules des quatre coins du monde, la ville de Hvar sait également se montrer moins tumultueuse et plus apaisée à qui s’accorde quelques pas de côtés : depuis l’immense place Renaissance aux dalles de calcaire lustrées que domine la cathédrale Saint-Étienne, patron de la cité. Le long des quais du vieux port où, dansant au-dessus d’une eau cristalline, les bateaux de pêcheurs semblent léviter. Ou encore sur les hauteurs de la forteresse espagnole offrant, au soleil couchant, une vue imprenable sur la baie et le cœur battant de la ville, en contrebas. Au large, les îles Infernales (ou Pakleni), petit coin de paradis à explorer, si vous en avez le temps, en kayak ou en voilier. Entre ses impressionnantes bâtisses aux façades de marbre, ses couvents bénédictin et franciscain bordés de cyprès et son petit théâtre, le plus vieux d’Europe, Hvar compte assurément parmi les plus belles villes de Croatie.

L’île de Hvar en Croatie

La fjaka, l’art de vivre en Dalmatie

Si les dictionnaires confondent « paresse » et – prononcez « fyaka »-, tout Dalmate vous le dira : on ne définit pas la fjaka, on la vit. C’est une philosophie. Les plus aguerris à l’art de la fjaka iront jusqu’à évoquer un état d’élévation du corps et de l’esprit qui vous permet, le temps et l’espace de quelques heures, de vous détacher de vos contingences matérielles, de vos obligations et autres inquiétudes. Autant dire que la fjaka ne s’apprend pas, elle s’éprouve… Par exemple, en terrasse, face à la mer, autour d’une recette traditionnelle, entre poulpe à la peka et assiette de pršut (jambon dalmate), et d’un bon verre de vin. Sachez simplement qu’il vous faudra beaucoup de pratique pour devenir un adepte confirmé de la fjaka.

Tourisme : Nouvelle-Calédonie, vue rapprochée sur le lagon turquoise avec l'île du pin en arrière plan
Appréciez la douceur de vivre des rivages méditerranéens

Saveurs du terroir et expériences culturelles authentiques se dévoilent au fil de votre navigation

À découvrir

Les brochures Ponant

Vous souhaitez en savoir davantage sur nos destinations d’exception ?

mockup-escales