Les 5 plus belles piscines naturelles du monde | Magazine PONANT
Se baigner au milieu des falaises, des volcans ou des montagnes ? Au fil des siècles et parfois grâce à la main de l’Homme, la nature a forgé de splendides piscines naturelles à ciel ouvert. Du Mexique à l’Écosse, en passant par l’Italie, l’Islande et la Nouvelle-Calédonie, découvrez cinq lieux où plonger dans l’eau devient un acte magique !
Se baigner au milieu des falaises, des volcans ou des montagnes ? Au fil des siècles et parfois grâce à la main de l’Homme, la nature a forgé de splendides piscines naturelles à ciel ouvert. Du Mexique à l’Écosse, en passant par l’Italie, l’Islande et la Nouvelle-Calédonie, découvrez cinq lieux où plonger dans l’eau devient un acte magique !
1.
Cénote de Ik Kil (Yucatan – Mexique)

La nature est capable d’imaginer des décors qui dépassent l’entendement. Les cénotes du Yucatan, au Mexique, sont là pour nous le rappeler. Ils sont le résultat d’une formation géologique unique au monde, des trous géants (dolines) remplis d’eau douce qui se sont formés il y a des millions d’années. Situé à quelques kilomètres de l’ancienne cité maya de Chichén Itzà, le cénote Ik Kil (également appelé "Cénote bleu sacré") est l’un des plus admirables. D’une profondeur de 40 mètres, il offre une baignade unique en son genre avec ses grosses lianes qui se balancent au-dessus de l’eau !

2.
Grotta della Poesia (Roca Vecchia – Italie)

Au sud de l’Italie, la région des Pouilles recèle de cavités et de grottes parfaitement préservées. À Roca Vecchia, du côté de l’Adriatique, la Grotta della Poesia ("Grotte de la poésie") cache l’une des plus belles piscines naturelles au monde. La légende raconte qu’une princesse vient s’y baigner régulièrement pour inspirer les artistes et les poètes de tous horizons. Un plongeon dans cette cavité d’une trentaine de mètres est l’assurance de découvrir une eau turquoise digne d’une plage tropicale. Et ça, ce n’est pas une légende !

3.
Blue Lagoon (Grindavik – Islande)

Désormais destination incontournable, l’Islande séduit par sa diversité, entre glaciers, volcans et plages de sable noir. Et, bien évidemment, son fameux Blue Lagoon ("Lagon bleu") ! Ce spa à ciel ouvert propose toute l’année des baignades à 39°C ! Son origine n’est pas naturelle mais humaine : il s’agit d'un excès d'eau chaude en provenance de la centrale électrique voisine de Svartsengi. Entouré de formations rocheuses de lave noire, ce lagon a quelque chose de magique. Attention : succès oblige, l’accès est payant et il est indispensable de réserver son billet plusieurs jours, voire plusieurs semaines à l'avance.

4.
Fairy Pools (Ile de Skye – Écosse)

L’eau y est un peu fraîche mais le décor mérite bien un petit effort… Au nord-ouest de l’Écosse, l’île de Skye abrite des paysages sauvages qui nous replongent au temps du Moyen Âge. À commencer par les Fairy Pools ("Piscines des fées"), de splendides bassins qui communiquent par de petites cascades. Au gré d’une randonnée accessible à tous, vous pourrez profiter des eaux émeraude de ce lieu féerique parfaitement entouré de montagnes.

5.
Baie d’Oro (Iles des Pins - Nouvelle-Calédonie)

Autre paradis aquatique, précieusement gardé par les Néo-Calédoniens : la baie d’Oro. Entourée de rochers acérés, cette piscine naturelle d’une pure clarté mesurant près d’un hectare offre une incroyable plongée au milieu des poissons multicolores et des coraux. Une légende effrayante accompagne Oro : un certain Manghénine se cacherait dans un endroit de la baie. Qui est Manghénine ? Un serpent géant ! Mais rassurez-vous : personne ne l’a vraiment croisé…

Formées au fil des siècles ou peaufinées par la main de l’homme, ces piscines naturelles sont des lieux uniques qui méritent de s’y plonger de longs moments.

icon-instagramSuivez-nous sur Instagram

Pin It on Pinterest