Accueil > Regards de photographes
Silhouette d’un vidéaste filmant un coucher de soleil sur une mer parsemée d’icebergs.

Regards de photographes

 « Une image réussie, c’est une image qui commence par vous surprendre »

Les photos et vidéos sont un des meilleurs moyens de garder des souvenirs immuables de ses voyages. Et cela est d’autant plus vrai lorsque nous pouvons confier cette mission à des professionnels. Discrets et attentifs aux détails qui nous échappent parfois, Olivier Blaud, photographe, et Elie Vannier, vidéaste, embarquent lors des croisières PONANT pour capturer les plus beaux moments vécus par les passagers.

Quelle est la destination…

… qui vous a le plus marqué ?

Olivier Blaud : “L’Antarctique ! C’est un terrain de jeu exceptionnel, une découverte magique. Là-bas, la nature et les paysages sont toujours en train d’évoluer. La lumière y est exceptionnelle. Il y a toujours quelque chose qui attire l’œil et que l’on a envie d’immortaliser. L’Arctique aussi est grandiose pour ses ours et les rencontres avec les populations locales.”

Elie Vannier : “Je suis d’accord : l’Antarctique, c’est extraordinaire. J’y suis allé quatre saisons, et je ne m’en suis toujours pas lassé. À chaque fois que j’y retourne, je m’intéresse à de nouveaux aspects, des détails que je n’aurais jamais remarqué avant, la faune, l’histoire… Je me souviens notamment d’un jour où nous étions sur un zodiac et cinq ou six baleines sont venues tout près, se nourrir. C’était hallucinant.”

Images : Elie Vannier

… où vous avez photographié l’animal le plus insolite ?

Olivier Blaud : “Je me souviens d’une sortie très tôt un matin en Géorgie du Sud. je vois deux manchots à contre-jour, face à face, leurs têtes et leurs becs formant un cœur. D’habitude, on court beaucoup partout, mais là, j’ai vraiment pu attendre le bon moment et c’était génial.”

Elie Vannier : “Dans les îles Subantarctiques de Nouvelle-Zélande, j’ai réussi à filmer une sorte de perruche verte. Quand les naturalistes ont vu les images, ils m’ont dit que c’était très rare.”

… qui vous fait encore rêver ?

Oliver Blaud : “Bien entendu ! Le passage du Nord-Ouest. Dans la baie de Disko, on peut survoler un glacier sur 50 kilomètres en hélicoptère. Il nous dépose sur une masse rocheuse qui surplombe le glacier. Cela permet de se rendre compte de son énorme dimension, vue du ciel. On se sent tout petit face à cette immensité.”

Elie Vannier : “Je voudrais voir les manchots isolés, à bord du Commandant Charcot. 

Vue sur la mer recouverte de morceaux de glace et d'icebergs
© Sudio PONANT / Olivier Blaud

Ils les inspirent

Olivier Blaud :

“J’aime beaucoup la façon de montrer la mise en place de la captation animalière du documentariste français Jean-Michel Bertrand, le réalisateur de Marche avec les loups. On comprend le temps et l’implication que cela demande.”

Elie Vannier :

Vincent Munier est un photographe animalier qui fait des images extraordinaires. Contrairement à d’autres photographes animaliers qui vont tenter de prendre la photo parfaite, il va jouer avec le décor, les ombres, les contre-jours. Il nous montre que la photo animalière n’est pas forcément que naturaliste, elle peut et doit aussi être poétique.

… avec les plus beaux paysages ?

Olivier Blaud : “Nous étions en Alaska, à Geographic Harbor. Nous étions à l’embouchure d’une rivière réputée pour les ours bruns qui viennent pêcher. C’est là que j’ai pu photographier une femelle avec ses deux petits qui jouaient et se roulaient dans l’herbe. C’était un très beau cadeau !”

Elie Vannier : “Les chutes horizontales dans la région du Kimberley, en Australie. C’est un phénomène impressionnant, étonnant, unique, au milieu de canyons.” 

Ourse sur le rivage avec ses deux oursons

… où vous avez réalisé des portraits saisissants ?

Olivier Blaud: “Pour moi, les Polynésiens sont des personnes radieuses et généreuses, qui dégagent une grande émotion. Je me souviens d’un pique-nique organisé sur une petite île près de Bora Bora, avec un groupe de Polynésiens qui chantaient. Leurs sourires communicatifs, leurs regards, la sensualité qui se dégageait de leurs gestes… Tout était très photogénique. Nous avons vraiment vécu un moment d’échange fort entre êtres humains.”

Elie Vannier: “Nous étions à Asmat, sur l’île de Java, en Indonésie. Le matin, notre navire a été accueilli par des dizaines de pirogues qui nous ont acheminées vers le village, visiter « la maison des hommes ». Nous avons eu la chance de précéder les passagers dans cette grande hutte, dont l’accès est interdit aux femmes, pour voir les hommes se préparer, se maquiller avec des pigments de couleurs et entrer dans une sorte de transe. J’ai vraiment eu le sentiment de participer à un moment sacré, qui avait du sens pour ces hommes. Ils partageaient un rituel très important. Ce n’était pas un spectacle, ils ne faisaient pas semblant. C’était un vrai moment hors du temps.”

Groupe d'enfants entourant un videaste accroupi devant un drone

Qu’est-ce qu’une image réussie ?

Olivier Blaud :

“C’est une image qui raconte quelque chose tout en étant étonnante. C’est une image qui commence déjà par vous surprendre en tant que photographe, au moment de la prendre mais aussi quand vous la revoyez ou que vous la montrez.”

Elie Vannier :

“En croisière, nous sommes contraints par le temps : en tant que vidéaste, je dois livrer des images dès la fin de la croisière, lorsque nous diffusons le film dans le Théâtre. Je pense que j’ai réussi ce film quand j’ai trouvé le bon compromis entre le temps passé dessus et les images incontournables à montrer. Cela veut aussi dire que j’ai réussi à être peu visible tout en étant partout.”

Crédits photos : © Studio PONANT / Elie Vannier ; © Studio PONANT / Olivier Blaud

Navire d'exploration polaire se reflétant sur l'eau
Explorez le monde avec PONANT
Embarquez pour une croisière inoubliable et découvrez les trésors de la Terre

À découvrir

Les brochures Ponant

Vous souhaitez en savoir davantage sur nos destinations d’exception ?

mockup-escales