Accueil > L’appel des pôles : 2 envoyés très spéciaux sur le Continent Blanc
POLES-header

L’appel des pôles : 2 envoyés très spéciaux sur le Continent Blanc

Partir en Antarctique pour comprendre la situation environnementale mondiale

Partir constater sur place les impacts du changement climatique, ressentir le frisson de l’aventure face à l’immensité glacée du Continent Blanc et témoigner pour faire prendre conscience de l’urgence de protéger les milieux polaires, c’est la mission confiée à deux jeunes lycéens qui se sont distingués lors d’un projet pédagogique initié par la Fondation PONANT, le Cercle Polaire et l’académie de Rennes.

« L’abécédaire des pôles », une action de sensibilisation aux milieux polaires

A l’origine de cette aventure, un projet éducatif ambitieux, déployé en coopération avec l’association Cercle Polaire, partenaire fidèle de PONANT et le rectorat de Rennes. Entre janvier et mars 2020, plus de 800 élèves et une vingtaine d’établissements ont échangé avec les plus grands spécialistes pour réaliser un “Abécédaire des pôles” sous forme d’exposés à partir d’un mot évocateur des milieux polaires. Le météorologue et glaciologue Jean Jouzel, l’aventurier Jean-Louis Etienne, entourés d’une pléiade de personnalités du monde scientifique, d’hommes politiques et de journalistes ont répondu présents pour parrainer le projet et proposer aux élèves des conférences passionnantes.

WILHELMINA-BAY-Manchot-Adelie-ANTARCTIQUE©StudioPONANT-Violette-vauchelle-1

Julien et Elsa, des plumes en herbe…

La GéoA l’issue d’un congrès virtuel qui a rassemblé 600 personnes pour clôturer le projet et remettre leurs prix aux classes récompensées, PONANT est intervenu pour dévoiler la suite de ce projet : faire naviguer deux jeunes envoyés spéciaux en Antarctique, sélectionnés sur leur capacité à se projeter par les mots dans cet environnement exceptionnel. Parmi les nombreuses copies reçues, celles de Julien, 17 ans et d’Elsa, 18 ans, sont sorties du lot. “Ils avaient collecté des informations sur les icebergs, les espèces de phoques, ils avaient anticipé les impressions, le soleil aveuglant….ils avaient tout compris”, se rappelle Laurent Mayet, président du Cercle Polaire. De belles plumes, outils indispensables pour témoigner et partager leur aventure australe en direct sur leur futur blog.

5-Antarctique-Lever-de-Lune-CanalLemaire©StudioPonant-JulieLacombe-1

…ultra connectés…

A l’annonce de leur sélection, Julien et Elsa sont restés cois. Il y a un an, ils n’auraient jamais imaginé faire partie d’une telle expédition vers l’Antarctique. A travers leur blog quotidien, l’Antarctique paraîtra tout proche, et leur voyage se transformera en véritable expérience initiatique collective. Elsa, désormais étudiante en première année d’histoire de l’art à l’école du Louvre à Paris, a déjà prévu de prévenir tout son entourage, ses amis, sa famille, mais aussi les nouveaux élèves de sa professeur de SVT, pour que le blog soit le plus interactif possible et qu’elle puisse répondre en direct à certaines questions. Si Elsa a un bon coup de crayon et postera peut-être également des croquis, Julien a l’oeil aiguisé du naturaliste amateur et compte apporter un bon appareil photo et ses jumelles pour partager des clichés de la faune extraordinaire.

17-Gerogie-du-sud-Salibury-Plain-©-StudioPonant-Julie-Lacombe-2-1-1

… à l’environnement

Pour Elsa, “c’est vraiment une expérience qui peut avoir un impact positif sur l’avenir si on arrive à se faire entendre par un maximum de monde.” Comme beaucoup de jeunes de leur âge, ils se sentent particulièrement concernés par le futur de la planète, et savent que les pôles en sont la sentinelle, un symbole vers lequel tous les regards sont tournés pour évaluer l’impact de nos modes de vie et prendre la mesure des transformations à mener pour un avenir soutenable.

Prochaine étape : quelques mois avant leur embarquement, une cérémonie officielle se tiendra en présence des partenaires du projet pour remettre à Elsa et Julien leur sac de voyage et leur parka.

 

Crédits photos : ©StudioPONANT/Olivier Blaud/Violette Vauchelle/Julie Lacombe

 

“Envoyé spécial” : pour une autre vision du tourisme

Pour l’homme de lettres Laurent Mayet, la dénomination “envoyé spécial” porte en elle tout le sens de l’engagement écologique du Cercle Polaire, qui défend l’idée d’un numerus clausus. L’association milite pour renforcer les règles qui préservent les régions polaires en définissant un nombre limité de touristes par an. Ces “happy few” auraient en revanche le devoir de communiquer et de témoigner à leur retour, à l’instar des spationautes qui bénéficient depuis 1967 du statut d’“envoyé spécial de l’humanité“. “L’Antarctique et la Lune ont décidément plusieurs points en commun…”, se plaît à préciser Laurent Mayet.

manchots

Nos engagements pour un tourisme durable

Découvrez toutes nos actions en faveur de l’homme et de l’environnement

À découvrir

Les brochures Ponant

Vous souhaitez en savoir davantage sur nos destinations d’exception ?

mockup-escales