Accueil > 6 records étonnants en Alaska

6 records étonnants en Alaska

que faire en alaska : 6 faits insolites

Une terre de superlatifs

Plus vaste État américain, le plus septentrional, le plus sauvage… Entre glaciers, vastes forêts et faune emblématique, découvrez la nature grandiose de l’Alaska, à travers six faits remarquables ou insolites.

1. La moitié des glaciers de la planète

De ses zones côtières jusqu’aux hautes montagnes de la région intérieure, l’Alaska compte près de 100 000 glaciers, soit la moitié de tous ceux recensés dans le monde. Si la plupart n’ont pas de nom, certains sont particulièrement célèbres, comme le glacier Matanuska, l’un des plus grands de la planète, avec une superficie de 3 900 km². Par la mer, par les airs ou même parfois à pied, ces merveilles de glace bleutée se laissent approcher. Naviguer à Icy Bay, classé monument national américain, mène par exemple à la rencontre des glaciers Guyot et Malaspina. Ils s’y dévoilent avec majesté, dévalant entre les roches jusqu’à la mer.

2. Le plus gros ours brun

Le parc national de Katmai, au sud de l’Alaska, abrite l’une des plus importantes populations d’ours bruns. Ses rivières, dans lesquelles frayent les saumons, constituent leur terrain de chasse favori. Chaque été, ils viennent se régaler afin de constituer leurs réserves pour l’hibernation. Ils peuvent gagner jusqu’à 50 % de leur masse. La Fat Bear Week consacre ce moment : depuis 2014, le parc organise en octobre le concours du plus gros ours brun. Les internautes sont invités à voter à partir d’images issues des caméras installées dans la zone. En 2023, une femelle nommée 128 Grazer a remporté la mise, pour un poids estimé à 320 kg environ.

3. Le plus grand rassemblement d’aigles à tête blanche

Symbole de force et de liberté, le pygargue à tête blanche fait figure d’oiseau sacré dans les cultures nord-amérindiennes. C’est aussi l’emblème des États-Unis depuis 1782. Chaque mois d’octobre et de novembre, la réserve de Chilkat, dans la région du Passage intérieur, est le théâtre du plus grand rassemblement au monde de pygargues à tête blanche : entre 3 000 et 4 000 spécimens y sont observés. Leur silhouette puissante se déploie dans le ciel de cette vallée profonde et leur vol en piqué pour se nourrir de saumons de rivière offre un spectacle prisé des amateurs de faune sauvage et des photographes naturalistes.

4. Le plus haut totem du monde

Le village de Kake, sur l’île Kupreanof, abrite la communauté amérindienne Tlingit. Petite enclave coupée du monde, accessible uniquement par bateau ou hydravion, elle a vu s’ériger en 1971 le plus haut totem homologué au monde. Commandé lors du 100ᵉ anniversaire de l’achat de l’Alaska, ce tronc de cèdre sculpté de près de 40 mètres symbolise surtout la résilience d’un peuple après les persécutions du passé. Saumons, orques, grenouilles ou homme sacrifiant un lion de mer : gravés dans le bois, les emblèmes des clans Tlingit, Tsimshian et Haïda unissent ces trois tribus du sud-est de la péninsule, perpétuant les cultures et traditions autochtones

5. La plus vaste forêt américaine

69 000 km² d’un écosystème unique au monde : la forêt nationale de Tongass, la plus grande des États-Unis, s’avère un véritable trésor écologique. S’étendant sur la majeure partie du sud-est de l’Alaska, elle représente à elle seule un tiers des forêts pluviales tempérées de la planète. Arbres millénaires, lacs, rivières, glaciers… Ce sanctuaire naturel abrite également une faune abondante, tels ours, cerfs, loups ou pygargues. Entre randonnées, observation de la vie sauvage ou navigation dans les fjords, cette zone protégée est aussi un terrain d’infinies explorations.

6. 1 ours pour 5 humains

S’il est le plus grand des 50 États américains, l’Alaska est aussi le moins peuplé. Il compte près de 740 000 habitants sur plus d’1,7 million de km², soit une densité de population extrêmement faible de 0,43 hab/km². Ses terres sauvages offrent un habitat privilégié pour des milliers d’espèces animales évoluant en liberté. Royaume des ursidés en particulier, il en compte trois espèces : l’ours brun, l’ours noir et l’ours polaire. La proportion d’1 ours pour 4 à 5 humains témoigne de sa forte présence sur tout le territoire. Le parc national de Denali, Pack Creek Bear Viewing Area, l’île de Kodiak ou encore la banquise dans la partie arctique figurent parmi les sites d’observation privilégiés pour admirer ces animaux.

 

Crédits photos : ©iStock ; ©PONANT/Julien Fabro ; ©StudioPONANT/Soizic Roux/Servane Roy-Berton/Margaux Coupez/Guillaume Robin

Passager en parka regardant vers la mer surmontée d'une montagne enneigée

Explorez les trésors de la nature avec PONANT

Embarquez pour un voyage inoubliable en Amérique du Nord

À découvrir

Les brochures PONANT

Vous souhaitez en savoir davantage sur nos destinations d’exception ?

mockup-escales
Des voyages d’exception et des escales confidentielles bientôt dans votre boîte email !
Inscrivez-vous à la newsletter PONANT