Accueil > 2 jours à Amsterdam

2 jours à Amsterdam

Vélos attachés sur un pont au-dessus des quais d'une rivière en ville

Croisière sur les canaux, musées et hareng fumé…

Ville d’eau qui a su faire la part belle aux espaces verts et aux sorties culturelles, la capitale des Pays-Bas s’apprécie aussi bien depuis ses canaux que sur la terre ferme. Visiter Amsterdam en deux jours pour apprécier ses charmes.

Jour 1

9hDébut de journée coloré

Pour bien démarrer ces deux jours à Amsterdam, rendez-vous sur son célèbre marché aux fleurs. Le long du canal Singel, ses stands chatoyants et odorants regorgent de tulipes, l’emblème des Pays-Bas, mais aussi de tournesols, d’iris, de cactus, de plantes aromatiques ou de bulbes de jacinthes. Un vrai enchantement pour les sens et une façon délicate d’amorcer son périple dans cette ville surprenante.

10h30De la réalité à la toile

Il suffit de traverser quelques canaux – l’occasion de prendre de superbes photos souvenirs de vélos posés le long des quais – pour rejoindre le musée Van Gogh. Sous les influences impressionnistes du peintre, les tournesols et les iris se détachent de fonds texturés dans des couleurs éclatantes. Les fleurs sauvages, les champs de blé et les arbres fruitiers se déclinent en des pointillés et des tracés donnant vie à des tableaux devenus cultes. Et que dire des autoportraits de l’artiste ? Barbe rousse, chapeau sur la tête et pipe à la bouche, ils témoignent de l’étendue des connaissances artistiques du peintre et de sa maîtrise des techniques.

13hDéjeuner sur l’herbe

Tout proche du musée Van Gogh, le parc Vondelpark est le plus connu de la ville, et même du pays. Agréable, il déroule de vastes étendues de pelouse où les Amstellodamois aiment flâner, s’étendre et écouter la musique des concerts régulièrement donnés sur place. L’occasion aussi de profiter d’un coin de verdure pour déguster une des spécialités néerlandaises, le broodje haring. Il s’agit d’un sandwich garni de hareng cru, de salade verte, d’oignons et de cornichons. On en trouve un peu partout en ville, vendus par des marchands ambulants.
.

14hAmsterdam au fil de l’eau

Les spécialistes l’assurent : la meilleure façon de découvrir Amsterdam est de s’offrir une croisière sur les canaux. Depuis l’eau, la Munttoren, la tour de la Monnaie, rappelle l’âge d’or du pays. Construite entre 1480 et 1487, elle marquait l’une des entrées de la ville. Décorée de pendules et de cloches, elle est l’un des monuments historiques emblématiques d’Amsterdam. Autres bâtiments phares : les anciennes demeures des marchands, les maisons bourgeoises aux façades baroques, les entrepôts des XVIe et XVIIe siècle et le Béguinage, logement abritant des communautés de béguines au Moyen-âge.

18h30Un dîner hollandais

Les néerlandais soupent tôt. Pour se plier aux habitudes locales, on passe à table vers 18 h et l’on déguste la spécialité traditionnelle la plus répandue : le stammpot. Ce plat copieux présent au menu de nombreuses brasseries consiste en un mélange de purée de pommes de terre et d’autres légumes, de choucroute, de carottes, d’oignons et d’épinard. Le tout est servi avec des saucisses.

Jour 2

9hFlâner, visiter

Dans la fraîcheur du matin, le palais royal d’Amsterdam flotte, irréel, étendard de l’époque faste du siècle d’or. Plus grand immeuble administratif d’Europe, il impose sa silhouette au cœur de la ville. Mais c’est dans le quartier Jordaan que l’on préfère se promener, entre ateliers d’artistes, galeries, restaurants, canaux, ruelles et cours secrètes. C’est dans cette zone, au 267 rue Pinsengracht, que se trouve la maison d’Anne Frank, où se cacha la famille de l’adolescente de 1942 à 1944. On peut notamment y observer son Journal original, dans lequel elle rendit compte de ces 25 mois d’enfermement.

 

13hDéjeuner local

Les Américains ont les french fries, les Canadiens la poutine, et les Néerlandais… les patatje Oorlog. On les commande à emporter ou dans les brasseries. Elles sont généralement servies dans un cornet en papier. Mais qu’est-ce donc exactement ? Il s’agit de larges frites, recouvertes d’une sauce à la cacahuète, d’oignon et de mayonnaise. Un grand classique pour palier aux petites (et aux grosses) faims !

13h30Se plonger dans le passé

À quelques kilomètres d’Amsterdam, bienvenue dans le village de Zaandam. Véritable musée à ciel ouvert, il reconstitue fidèlement la vie de la communauté Zaan dans les années 1700. Les moulins à vent se dressent au beau milieu de cette région où lacs et rivières foisonnent, les rues pavées abritent des échoppes où les artisans donnent un aperçu complet de l’activité à l’époque. Dans la foulée, la visite du village d’Edam, célèbre pour son fromage, avec des maisonnettes aux jardins fleuris, ses jolis canaux et des ponts-levis traditionnels offre aussi un aperçu pittoresque des villages néerlandais du XVIIe siècle. 

18hS’offrir une pause gourmande

À l’heure de l’apéritif, il est temps de goûter à l’une des bières d’Amsterdam. Si la ville abrite le musée de la célèbre marque Heineken, elle est aussi le siège de plusieurs micro-brasseries. Pale Ale, Triple, Sour Ale, IPA ou White Ale sauront séduire plus d’un amateur. À accompagner avec des bitterballens, incontournables des soirées amstellodamoises. Il s’agit de boulettes de viande frites accompagnées de moutarde.

push-croisiere-ponant-5

PONANT vous y emmène

Partez à la découverte des trésors naturels et culturels  de l’Europe du Nord

À découvrir

A l’abordage du Japon
A l’abordage du Japon
Des constructions millénaires à la robotique de pointe, le Japon fascine autant qu’il peut susciter l’incompréhension. Au centre de tous les enjeux, la...

Les brochures PONANT

Vous souhaitez en savoir davantage sur nos destinations d’exception ?

mockup-escales
Des voyages d’exception et des escales confidentielles bientôt dans votre boîte email !
Inscrivez-vous à la newsletter PONANT