Partir avec PONANT : "une sensation de liberté, sécurisée" | Magazine PONANT

Découvrez les impressions des premiers passagers

De retour de fabuleuses croisières à la découverte du patrimoine naturel de la Méditerranée, du littoral atlantique ou des côtes bretonnes, des passagers partagent ces instants privilégiés.

 

“Une bulle de sécurité”

Pas de plaisir sans se sentir en totale sécurité ! « Le protocole était très bien respecté, je me suis sentie en sécurité. Tous les passagers étaient avertis et respectueux. Je ne me voyais pas aller dans un hôtel où on bricolait, ce qui n’a pas été le cas chez vous, je savais qu’on pouvait vous faire confiance. J’avais l’impression de me retrouver en liberté mais sécurisée », explique Sylvie N.

Les autorisations délivrées à PONANT pour reprendre la mer reflètent son savoir-faire et sa philosophie originelle : des navires à taille humaine et des voyages à faible impact environnemental. « On était vraiment totalement rassurés : d’abord c’est des paquebots de petites tailles, ce n’est pas des monstres avec 3000 passagers et 1200 membres d’équipage, ça n’a rien à voir », rappelle Claude V. « Et puis en plus on savait pertinemment que toutes les mesures avaient été prises et je savais que Bureau Veritas participait aussi à l’élaboration de la charte sanitaire, on était totalement rassurés. On était obligés de porter le masque dès qu’on se baladait dans le bateau mais c’est tout à fait normal. Une fois qu’on était assis à table ou dans un salon, on pouvait enlever le masque, pas de problèmes».« On se sentait comme dans une bulle de sécurité, comme nous a dit le Commandant », témoigne Nicole D.

table restaurant gastronomique

Un sentiment d’exclusivité

« Je m’estime très privilégiée », c’est la première réaction lorsqu’on embarque cet été pour une croisière PONANT. « Naviguer à travers de beaux paysages, avoir cette sensation de sérénité, se sentir tranquille et privilégiée… C’est quelque chose d’exceptionnel dans le contexte actuel », confie Sylvie N, qui salue la réactivité de PONANT pour proposer de nouveaux itinéraires.

Après plusieurs mois d’incertitudes, le plaisir de naviguer et d’admirer chaque jour de somptueux panoramas est décuplé. Pour Nicole D., de retour d’une croisière le long des côtes bretonnes, ce fut « un moment magique après cette période difficile, une croisière magnifique ».

Lors des escales loin des foules, une sensation de paix règne : « en Zodiac®, on a pu rejoindre de belles plages désertes où il n’y avait que PONANT et pas un seul touriste parce qu’on ne peut y arriver que par la mer. On est allés dans de petites criques très sauvages, c’était parfait », se rappelle Laure B. Jean et Nicole D. ont quant à eux particulièrement apprécié la visite privatisée de l’aquarium de Nausicaá, à Boulogne-sur-Mer.

vue crique Belle-Île-en-Mer

Le plaisir de partager, découvrir ou retrouver l’esprit PONANT

« Le champagne sur la plage à 11 heures du matin, avec des toasts sous les ombrelles, j’ai trouvé ça tellement original, et ça c’est l’esprit PONANT, on ne l’a nulle part ailleurs. Je l’avais déjà fait sur les glaces au Groenland, en Arctique, au Spitzberg mais sur la plage pas encore !  » (Laure B). La magie de l’esprit PONANT, qui réside sûrement dans cette attention portée au moindre détail pour sublimer chaque escale, était au rendez-vous : « toutes les dégustations de caviar, toutes les soirées de gala, les randonnées en Zodiac®, les couchers de soleil au bord de la piscine étaient magnifiques » (Laure B). « Il y avait une sorte de générosité. J’ai l’impression que j’étais dans un cinq étoiles », se réjouit Nicole V.

En couple ou en famille, la passion pour PONANT se conjugue au pluriel. « J’adore PONANT, moi si je ne fais pas une croisière PONANT dans l’été, je suis malade ! », explique malicieusement Laure B, qui est venue cet été avec ses enfants et ses petits-enfants. Voyager avec ses proches lors d’une croisières PONANT, c’est partager ensemble un état d’esprit, qui pourrait se définir comme un « côté luxe convivial », selon Sylvie N. « L’ambiance était très sympa, les enfant étaient ravis, enchantés. Ils ont trouvé des jeunes de leur âge, donc ils se sont bien amusés ensemble, ils se sont baignés ensemble. Ils venaient déjeuner avec nous de temps en temps et parfois ils déjeunaient avec les enfants qu’ils avaient rencontrés à bord », explique Laure B. Pour les parents, pour la première fois en croisière, c’est l’occasion de faire plus ample connaissance avec d’autres passagers et de lier des amitiés.

Cette harmonie à bord, c’est aussi la mission discrète du personnel et de l’équipage. « Le personnel PONANT est particulièrement gentil, patient, sympathique, on se sent bien accueillis, le Commandant Daumesnil était parfait », précise Nicole D. « On se sentait chouchoutés. On serait bien restés quelques jours de plus ! » (Claude V).

pont-piscine-Lyrial

Un goût d’expédition en France

Difficile de remplacer au pied levé des projets de voyages lointains et exotiques, mûrement réfléchis et longtemps imaginés. Partir en croisière en France cet été, c’est s’offrir une part d’aventure proche de chez soi. « On était quand même un peu frustrés car s’il y avait pas eu le Covid on aurait dû partir au mois de mai en croisière de Dublin au Spitzberg. On a reporté cette croisière d’un an mais on était quand même frustrés. Quand on a vu que PONANT démarrait à l’arrachée des croisières franco-françaises, on habite à Bergerac à une heure de voiture de Bordeaux, on s’est dit tiens on va faire cette croisière à Bordeaux, pour nous c’était tout près ! », explique Claude V.

Stars des expéditions en Europe du Nord ou en Arctique, les oiseaux ont répondu présents sur les côtes de Bretagne, pour le plus grand plaisir des ornithologues amateurs : « on a découvert des oiseaux qu’on n’avait jamais vus. On n’avait jamais vu les macareux, que ce soit en Norvège ou dans les endroits où on voit d’habitude les macareux, on ne les avait pas vus et là, on les a vus ! en France ! Pendant une sortie en Zodiac® magnifique on a vu une colonie de fous de Bassan extraordinaire, je ne pensais pas que ça existait en France » (Nicole D).

Si le débarquement en Zodiac® est de rigueur cet été, parfois un partenariat avec un prestataire local peut permettre d’organiser des visites inattendues : « la visite du phare du Cordouan ça c’était très chouette ! On a pris une navette locale puis une barge qui pouvait rouler sur le sable car on est arrivé à marée basse. Le Bougainville aurait pu nous débarquement par ses propres moyens mais c’était un choix intelligent de faire confiance à une compagnie locale. Les eaux étaient magnifiques, on est monté tout en haut du phare, la vue était très belle et on a pu échanger avec un gardien du phare. On a pu le visiter intégralement, c’était la bonne surprise car au départ, uniquement une navigation autour du phare était prévue » (Claude V).

macareux-moine

Une confiance renouvelée, qui invite à reprendre la mer

Partir dans des conditions de sécurité exceptionnelles invite à se projeter de nouveau, à envisager sa prochaine croisière, proche de nos côtes ou plus loin, là où les barrières s’ouvrent. « Je repars d’ailleurs sur d’autres croisières en France. J’ai réservé carrément 5 croisières pour cet été et je compte repartir ! J’ai regardé déjà pour mes prochaines croisières au Cap-Vert, au Mexique et aux Seychelles », indique Sylvie N.

Claude V. et sa femme attendent également avec impatience leur prochaine croisière reportée en mai prochain : « et cette fois-ci ce sera plus long ! 12 nuits jusqu’au Spitzberg, au départ de Dublin, en passant par les îles écossaises et les Lofoten ».

femme-horizon-pont


Partez en croisière avec PONANT
Découvrez nos itinéraires

icon-instagramSuivez-nous sur Instagram

This error message is only visible to WordPress admins

Error: API requests are being delayed for this account. New posts will not be retrieved.

There may be an issue with the Instagram access token that you are using. Your server might also be unable to connect to Instagram at this time.

No posts found.

Make sure this account has posts available on instagram.com.

Click here to troubleshoot

Pin It on Pinterest