Accueil > Que rapporter des Grenadines ?

Que rapporter des Grenadines ?

une-grenadine

Des souvenirs durables et responsables

Éviter les éternels magnets et mugs décolorés. C’est décidé, des Grenadines on n’offrira que des souvenirs lumineux, originaux et fabriqués sur place par des artisans à partir des merveilleuses ressources naturelles de ces îles luxuriantes. Alors, que rapporter de cet archipel paradisiaque des Caraïbes ?

Faire perdurer une tradition étonnante

Au sud de Saint-Vincent, l’île principale de l’archipel, Bequia est marquée par son passé de station baleinière. Si les huit compagnies baleinières qui officiait au XIXe siècle ont disparu, elles ont fait naître une certaine économie autour de la construction et de la charpenterie navale. Jusque dans les années quatre-vingt, la majorité des navires évoluant dans les eaux des Grenadines étaient conçus à Bequia. Concurrencés par le métal, les charpentiers ont fini par se reconvertir dans les modèles réduits !

modele-reduit-def

De l’artisanat naturel

Pour découvrir la richesse des savoir-faire vincentais, rendez-vous le long des petites cabanes colorées de Port-Elizabeth. Elles regroupent une grande variété de produits faits main, dans les différentes îles de l’archipel et à partir de matières naturelles. De très beaux articles d’artisanat local et de vannerie tels que des paniers ou des corbeilles, sont réalisés à partir de roseau, bambou, noix de coco, bois local ou feuilles de bananiers.

artisanat-naturel-def

Le rayon des gourmands

Pour les amateurs, les rhums de Saint-Vincent-et-les-Grenadines, comme le Captain Blight XO, sont très réputés. Le Sunset Rum figure parmi les plus forts au monde. Plus légère, la bière blonde Hairoun, fait des émules. Elle a reçu la médaille d’or au concours de Bruxelles en 1993 ! Pour les palais plutôt sucrés, les confitures cuisinées à partir de fruits exotiques locaux sont à tester.

confiture-def

Bonnes pratiques

Comme dans la plupart des sites naturels dans le monde, il vaut mieux éviter de ramasser du sable ou des coquillages sur les plages et de prélever des éléments de leur environnement. Avec le développement du tourisme, ces pratiques répétées à grande échelle détériorent durablement les littoraux et perturbent les écosystèmes. Cela peut aussi vous coûter cher au moment de passer la douane. Oubliez donc la petite bouteille de sable sur l’étagère et préférez encourager l’artisanat local !

iStock_000010735383Large-1

PONANT vous y emmène

Flânez à la recherche du souvenir idéal lors d’une croisière aux Caraïbes avec PONANT

À découvrir

Les brochures Ponant

Vous souhaitez en savoir davantage sur nos destinations d’exception ?

mockup-escales