Que voir aux Açores ? | Magazine PONANT
L’Atlantique et ses splendeurs méconnues
Archipel de neuf îles en marge des catalogues touristiques, les Açores offrent à voir parmi les merveilles naturelles les plus fascinantes de l’Atlantique. Nous en avons retenu cinq. Cinq qui feront de votre voyage un moment inoubliable.
1.
Le lac de Feu - L’île de Sao Miguel

L’archipel des Açores est un morceau de Portugal (souvent appelé “le Jardin portugais”) situé à 1500 km des côtes marocaines. Des neuf îles qui le composent, Sao Miguel est la plus grande, la plus peuplée et la plus riche en beautés naturelles… Raison pour laquelle nous nous y attarderons davantage.

Terre d’accueil de l’un des trois volcans que compte l’ensemble insulaire, elle propose aux marcheurs motivés un panorama exceptionnel de l’île et de l’horizon infini pour peu qu’ils entament l’ascension de la caldeira (le chaudron formé par le volcan) situé en plein cœur du massif Agua de Pau. Ce vestige volcanique s’abreuve depuis de nombreuses années des eaux de pluie, formant ainsi deux lacs intérieurs d’un turquoise exceptionnel dont l’éclat rivalise avec un ciel azuré qui demeure une autre beauté locale.

2.
La cascade de Caldeira Velha - L’île de Sao Miguel

Toujours à Sao Miguel, à Ribeira Grande, le parc de la Caldeira Velha propose au visiteur sa luxuriante végétation, héritage d’un climat pour moitié tropical.

L’errance sous la canopée le mènera également jusqu’au fameux lac de Feu via une somptueuse cascade qui irrigue ses deux grands bassins naturels. Une baignade à 38° s’y impose avec en prime des endroits secrets à découvrir derrière la cascade.

3.
Le point de vue des éléphants - L’île de Sao Miguel

Une dernière balade à Sao Miguel, près de la ville de Capelas réserve une ultime surprise comme seule l’association entre la nature et le temps en a le secret. Là-bas, le long de la côte, domine une falaise dont il est peu de dire qu’elle revêt la forme d’un éléphant.

Tout est si parfaitement dessiné dans la roche qu’on croirait que la main de l’homme y a mis son grain de sel. Mais c’est bien le sel de mer et des siècles d’érosion qui ont tracé les contours parfaits de cette muraille à tête d'éléphant. Ses oreilles semblent à l’écoute des navires approchant tandis que sa trompe plongée dans l’océan épanche une soif apparemment éternelle.

4.
La cathédrale du Très Saint-Sauveur - L'île de Terceira

Cap sur l’île de Terceira et son édifice emblématique : la cathédrale du Très Saint-Sauveur, la plus grande église de l'archipel. Construite en 1570, elle détonne pour l’époque puisque sa face érigée vers le nord contredit l’ancienne coutume qui consistait à construire des églises dont la chapelle principale regardait en direction de l’est, soit vers Jérusalem.

Sa façade d’or et de blanc veille sur le centre historique d'Angra do Heroismo, listé au patrimoine mondial de l'Unesco. Ancienne capitale de l'archipel des Açores, elle en a conservé la superbe architecturale et sa visite est à faire de préférence au coucher du soleil.

5.
La caldeira - L'île de Faial

Au centre de l’archipel, la petite île de Faial est elle aussi le refuge d’un volcan endormi. Une caldeira posée au centre de ce morceau de terre émergé d’environ 2 km de diamètre pour en moyenne 300 m de profondeur.

Ses remparts quasi verticaux embrassent une réserve naturelle classée dominée par le bleu des hortensias. Un chaudron impressionnant riche lui aussi d’une nature fourmillante et profonde.

Quelques confettis semés à la surface du grand Atlantique n’attendent que le voyageur curieux pour une escapade qui fait rimer force et nature.

PONANT vous y emmène

Laissez-vous surprendre par la magie des Açores au cours d’une croisière 5 étoiles.

Découvrir

icon-instagramSuivez-nous sur Instagram

Pin It on Pinterest