PARTAGER

Là-bas, comme nulle part ailleurs. Près de 20 000 kilomètres séparent l’Arctique et l’Antarctique, deux « bouts du monde » situés aux antipodes. Si ces deux régions du pôle Nord et du pôle Sud se ressemblent, elles offrent à leurs visiteurs un spectacle naturel unique et très différent. Alors si entre l’Arctique et l’Antarctique votre cœur balance, suivez le guide !

Là-bas, comme nulle part ailleurs

Près de 20 000 kilomètres séparent l’Arctique et l’Antarctique, deux « bouts du monde » situés aux antipodes. Si ces deux régions du pôle Nord et du pôle Sud se ressemblent, elles offrent à leurs visiteurs un spectacle naturel unique et très différent. Alors si entre l’Arctique et l’Antarctique votre cœur balance, suivez le guide !
1.
Sur terre
ou sur mer ?

La première différence entre l’Arctique et l’Antarctique est géologique. L’Arctique est une mer de glace entourée de terre, située aux plus hautes latitudes de l’hémisphère Nord. Cette région aux limites floues s’étend sur six pays bordant l’océan Arctique : le Canada, les États-Unis (Alaska), le Danemark (Groenland), la Russie, la Norvège et l’Islande.

De son côté, l’Antarctique est un continent à part entière situé dans l’hémisphère Sud et recouvert d’une calotte glaciaire à près de 98 %. On y trouve des montagnes pouvant culminer jusqu’à 4 900 mètres d’altitude. Cette terre n’appartient à aucun pays, même si elle abrite plusieurs dizaines de bases scientifiques.

2.
Terre séculaire
ou inhospitalière ?

Au pôle Nord vivent de nombreuses populations autochtones. Les Inuits au nord de l’Amérique, les Sames en Europe du Nord ou encore les Yakoutes aux confins de la Sibérie peuplent ce vaste territoire depuis bien longtemps. Chacune à leur manière, ces populations composent avec une nature brute et sauvage.

Inaccessible avant l’ère moderne, le pôle Sud est resté vierge de toute présence humaine jusqu’en 1821. Aujourd’hui encore, le continent austral ne compte pas d’habitants permanents mais des équipes scientifiques régulièrement renouvelées.

3.
Animaux confiants
ou méfiants ?

Comme son nom l’indique – arctique vient du grec arktos signifiant ours –, la région du nord est la terre sacrée de l’ours polaire, l’un des plus grands prédateurs terrestres. Renards polaires, caribous, chouettes harfangs ou encore bœufs musqués : une faune splendide mais peureuse, présence humaine oblige.

En Antarctique, la faune marine est dotée d’otaries, de baleines, de phoques, d’éléphants de mer, de manchots… On comptabilise en outre une quarantaine d’espèces d’oiseaux vivant sur la zone australe. Les contacts avec les humains étant à la fois récents et extrêmement limités, les animaux au pôle Sud sont plutôt confiants : un spectacle de rêve pour les observateurs de passage.

4.
Froid ou très très froid ?

Au pôle Nord, les températures sont plutôt irrégulières, avec des thermomètres particulièrement rigoureux en février. En Norvège ou en Amérique du Nord il n’est pas rare de passer au-dessus des 10°C pendant les mois les plus chauds.

En Antarctique le mercure peut sans problème friser les -55°C, en particulier dans les zones montagneuses. C’est d’ailleurs sur le continent glacé qu’a été relevée la température naturelle la plus basse de la planète : -89,2°C !

5.
Petits ou grands icebergs ?

Montagnes de glace au sens propre – « isberg » en suédois et en norvégien –, les icebergs du pôle Nord proviennent des calottes qui coulent vers la mer. Ils sont généralement de forme irrégulière et déchiquetée, et de taille plutôt modeste.

Les plus grands icebergs du monde se trouvent au pôle Sud : de véritables montagnes d’eau douce glacée qui offrent un spectacle à peine croyable. En 2017, un iceberg d’une superficie de 5 800 km2 s’est détaché d’une plateforme de glace dans l’ouest de l’Antarctique.

Au milieu de ces deux immensités glacées et désertiques, on a simplement l’impression de n’être qu’une fine molécule isolée du monde réel. Du nord au sud, le rêve et l’évasion vous donnent rendez-vous !
Découvrir les régions polaires ►

icon-instagramSuivez-nous sur Instagram

Pin It on Pinterest