Accueil > 24 heures à Saint-Pétersbourg

24 heures à Saint-Pétersbourg

Tourisme : Russie, panorama sur Saint-Pétersbourg et la cathédrale Saint-Isaac depuis les rives de la Neva au coucher du soleil

Entre splendeur et douceurs 

Fondée tardivement, en 1703, par le tsar Pierre Le Grand, Saint-Pétersbourg est certainement la plus belle ville russe. Impériale, elle regroupe un nombre impressionnant de palais et de monuments religieux tous plus fastueux les uns que les autres. Elle est d’ailleurs classée au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1990. Passer une journée à Saint-Pétersbourg, c’est un peu court, mais assez pour en admirer certains sites incontournables et expérimenter la culture russe. 

10h30Se perdre au musée

Ce n’est pas une blague : de nombreux visiteurs ont déjà perdu leurs repères dans le musée de l’Ermitage. Il faut préciser qu’il s’agit de l’un des trois plus grands musées du monde avec le Louvre de Paris et le Metropolitan Museum de New York. Trois heures ne suffisent pas à tout voir. Pour optimiser la visite, mieux vaut privilégier les sections du musée en fonction de ses goûts : Antiquité, art médiéval, art français, espagnol, allemand, hollandais ou britannique par exemple exposent les toiles de grands maîtres tels que Titien, Cézanne, Gauguin, Picasso, Rembrandt, Botticelli… Le musée en soi vaut la visite, avec ses ornements luxueux : escaliers monumentaux, colonnades, lustres gigantesques, moulures et peintures aux plafonds, marbres, dorures, marqueterie… Le palais d’Hiver, ancien palais des tsars, en est un digne représentant. 

13h30Délices typiques

Pour se remettre de la visite de l’Ermitage, faire une pause et repartir en excursion, rien de tel que l’okrochka, cette soupe froide qui se déguste aux beaux jours. Elle se compose généralement de pommes de terre ou de navets coupés en dés et relevés d’oignon, d’aneth, de persil ou encore d’estragon. On y ajoute ensuite des protéines : saucisses, poisson ou volaille et une sauce aigre, puis de la moutarde, du poivre et des concombres marinés et enfin, des oeufs et de la crème aigre. Vous pourrez agrémenter votre repas de pirojki, ces petits chaussons frits salés et garnis de boeuf, légumes, purée, chou ou champignons ou sucrés, à la confiture.

14h30Croisière sur la Neva

C’est à Pierre Ier, dit Le Grand, que l’on doit l’aménagement de la Neva, le fleuve qui traverse Saint-Pétersbourg, comme une des artères principales de la ville. En optant pour une croisière d’une heure en navette panoramique, il est ainsi possible d’admirer de nombreux monuments historiques comme le palais d’Hiver, le palais de Sheremetiev, le palais Stroganov ou le château Michael, sous un nouvel angle. 

15h30Merveille étincelante

Symbole incontournable de la ville, la cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé est un des joyaux de l’art orthodoxe et de la Renaissance russe. Emblématique, elle est reconnaissable grâce à ses coupoles dorées et colorées. À l’intérieur, les 7 500m2 de mosaïques qui recouvrent les murs et les plafonds sont fascinantes. Le nom de la cathédrale fait directement référence à l’assassinat du tsar Alexandre II, en mars 1881. Elle fut aussi bâtie sur le lieu même où le crime fut commis.

16h30“Goû-thé” russe

S’il n’y a pas d’heure pour boire le thé en Russie, le goûter reste un bon moment pour en apprécier le rituel. Introduit par des émissaires chinois à la cour du tsar Alexis en 1618, le thé séduit peu à peu tout le pays. On fait bouillir l’eau et on la maintient à une température élevée grâce au samovar mis en évidence au milieu de la table. Il peut aussi servir à chauffer une théière contenant un breuvage très concentré. À chacun de le diluer selon ses goûts. Le thé est généralement servi avec des baies ou des petits biscuits sucrés. 

17h30Soirée folklorique

Au coeur de Saint-Pétersbourg, le palais Anichkov dresse fièrement sa silhouette à l’angle de la célèbre perspective Nevski et du canal de la Fontanka. Cette résidence impériale de style baroque fut commandée par l’impératrice Elisabeth, fille de Pierre Le Grand, en 1741. Agrandi, modifié, re-décoré au fil des décennies, ce palais impérial destiné aux héritiers du trône à partir du XIXe siècle, accueille aujourd’hui les visiteurs dans de somptueux décors. C’est dans cette enceinte féérique que se trouve l’ultramoderne auditorium Carnival, où se produit une troupe de danseurs et de chanteurs qui perpétuent le folklore russe au travers d’un spectacle haut en couleur. 

20h30Un dîner traditionnel

En entrée, les gourmands se laisseront tenter par des blinis servis avec de la sauce aigre, du saumon fumé ou du caviar ! Les amateurs de poissons se régaleront avec les koryshka, des éperlans frits servis avec différentes sauces, typiques de Saint-Pétersbourg. Ceux qui préfèrent la viande apprécieront le réconfort du Stroganov, ce ragoût traditionnel de boeuf mariné, sauté et braisé avec sa sauce à base de crème aigre, de moutarde, de paprika, d’oignons et de champignons. Et qui sait, certains arroseront peut-être le tout d’un verre de vodka.

push-croisiere-ponant-5
PONANT vous y emmène
Partez à la découverte des trésors de Saint-Pétersbourg

À découvrir

Les brochures Ponant

Vous souhaitez en savoir davantage sur nos destinations d’exception ?

mockup-escales